mercredi 4 octobre 2017

Non au coup d’État catalan, premier pas dans le démembrement des États nations

Communiqué du Parti Nationaliste Français du 3 octobre 2017 :

Le 1er octobre 2017, le gouvernement local catalan a organisé un simulacre de référendum qui a recueilli 90% de voix en faveur de l’indépendance. Que vaut un tel référendum lorsque seulement 42,3% des électeurs potentiels se sont déplacés pour voter.

Il s’agit en réalité d’un coup d’État qui ne dit pas son nom et qui a été mené par des politiciens en mal de pouvoir et de recherche de prébendes soustraites à la légalité de l’État espagnol dont, ils sont juridiquement les citoyens.

Les motifs de cette pseudo-consultation sont moins d’ordre culturel que dépendants de bas calculs économiques dans la mesure où les politiciens de Barcelone espèrent jalousement conserver une richesse économique supérieure à plusieurs autres régions de l’Espagne puisque la part de la Catalogne dans la richesse nationale s’élève à 20% pour seulement 16,2% de la population totale de l’Espagne.

Lire la suite : sur le site du PNF